La musique au sens large
  •  
  •  
L'assurance des marques avec XLMusic
Rechercher Votre Panier   Retour aux articles

Pédale d'effet Anasound BITOUN FUZZ - OCTAVED DOUBLE FUZZ

(Code: ANAS-BIT)
229,00€
(-5,00%) 217,55€

  Stock Magasin  

Ajouter au Panier
Pédale d'effet Anasound BITOUN FUZZ - OCTAVED DOUBLE FUZZPédale d'effet Anasound Bitoun Fuzz - OCTAVED DOUBLE FUZZ

    1.
  1. #description#

    La seule chose meilleure qu’une excellente fuzz, ce sont deux excellentes fuzz. C’est en branchant la Feed Me d’Anasounds dans le prototype d’une Super Fuzz que l’étincelle a surgi, et le circuit de la Bitoun Fuzz est né.


  2. 2.
  3. #vidéo#


  4. 3.
  5. #plus...#

    Comme le disait très judicieusement Confucius à sa concierge, « la fuzz c’est la vie ». Peu de guitaristes ont appliqué cette maxime avec autant de conviction que Julien Bitoun, fameux fuzzophile français, auteur de l’ouvrage de référence « à la recherche de la fuzz perdue ».

    Depuis l’apparition de cet effet magique à l’aube des années 60, la quête de la fuzz ultime a inspiré de très nombreux concepteurs et musiciens qui tentaient de parvenir à cet équilibre précaire entre la fluidité du magma incandescent et le crachouillis rocailleux d’un ampli qui vit ses derniers instants.
    Ou pour parler plus simplement, pas facile de trouver une fuzz à la fois énorme, brutale, musicale et facile à jouer.

    Ou pour parler encore plus simplement, graouh, groooou et lalala.

    Il aura fallu des années de recherches à Anasounds et Julien Bitoun pour parvenir au résultat que vous tenez entre vos mains moites d’anticipation. L’idée originale était de faire la meilleure version possible de la Super Fuzz. Super Fuzz est le nom d’un film italo-américain sorti en 1980 en France sous le nom « Drôle de Flic ». Mais c’est aussi une fantastique pédale japonaise datant de la fin des années 60 qui a un son énorme, se promenant du côté du ring modulator par moments. Le problème c’est qu’il s’agit d’un son très ingrat et traitre à jouer, entre le sustain très abrupt et le gain sans fluidité. En plus de tout ça, la Super Fuzz sonne très gros quand on joue seul mais en groupe, son creux prononcé dans les médiums fait que l’on disparaît très facilement derrière le reste du mix.

    Bref, il y avait une meilleure solution à trouver, et la voici : la seule chose meilleure qu’une excellente fuzz, c’est deux excellentes fuzz. C’est en branchant la Feed Me de Anasounds dans le prototype de Super Fuzz que l’étincelle a surgi, et le circuit de la Bitoun Fuzz est né.

    La Bitoun Fuzz n’est donc pas une « double fuzz » dans le sens où l’entendent d’autres marques, qui font simplement cohabiter deux circuits dans une seule pédale et permettent de choisir entre deux fuzz différentes. La Bitoun Fuzz cumule deux circuits qui ont été conçus pour fonctionner ensemble et donner le grain de fuzz ultime, celui que avez cherché sans relâche jusqu’à maintenant.

    Il est temps de brancher l’engin. Préparez-vous psychologiquement, le choc peut être considérable. Côté réglages vous ne devriez pas être perdu : la tonalité (Biscuits) va d’un gros son bien grave à une décharge agressive qui n’est pas à mettre entre toutes les mains. Le volume (Tea) peut sévèrement booster votre pauvre ampli traumatisé, commencez donc par un réglage bas et montez très progressivement.
    Respirez un grand coup de grattez votre première note : bienvenue dans le monde merveilleux de la Bitoun Fuzz, où vous n’aurez plus jamais à cherchez la fuzz de vos rêves. Elle est ici à vos pieds. Faîtes en bon usage, puisque comme le disait Gandhi à sa belle-sœur, « une grande fuzz implique de grandes responsabilités ».



 

Partager